Max : The Curse of Brotherhood

Publiée le 6 octobre 2015

Max : The Curse of Brotherhood, le dessin à l’honneur

L’histoire est bien conçue car Max, agacé par les agissements de son petit-frère, l’a envoyé par mégarde dans un monde inconnu. Son sens de la fraternité va le pousser à aller le sauver de ce mauvais sort en se rendant lui-même sur place, armé d’un marqueur magique aux étranges pouvoirs.

Un gameplay à créer

Max : The Curse of Brotherhood

L’attrait de ce jeu se situe dans le mode de fonctionnement car Max va devoir dessiner au fur et à mesure de son avancée dans le jeu, tout ce qui lui est nécessaire. Il peut fabriquer des colonnes de terres, dessiner des lianes, des boules de feu ou des branches.

Le marqueur magique a des capacités illimitées car il est capable de créer des plateformes pour se déplacer, de manipuler des mécanismes, toujours en suivant les indications du jeu qui signale ce qui doit être dessiné avec un point de couleur.

Le côté ludique du jeu est donc omniprésent puisqu’il faudra s’exercer à l’art graphique pour franchir les différents obstacles. Les premiers essais ne donneront probablement pas l’effet escompté mais le joueur apprendra rapidement à dessiner des lianes dans le bon angle pour pouvoir l’utiliser réellement ou des éléments qui sont fonctionnels. Une seule erreur et le héros perdra la vie. Heureusement de nombreux checkpoints sont prévus pour reprendre le cours de l’aventure.

Des passages haletants

Max : The Curse of BrotherhoodSi de prime abord, ce jeu a l’air enfantin, il n’en est rien car Max devra résoudre certaines énigmes au cours du jeu avec un timing parfois peu enclin à la réflexion.

Les énigmes parviennent sous la forme d’un ralenti et il faudra souvent tenter de les comprendre pendant qu’un monstre poursuit le héros et qu’il doit être très réactif pour se créer des plateformes instantanées.

Ce jeu est exigeant aussi bien au niveau de la réflexion qu’il demande mais également au niveau de la réactivité qui va permettre de mettre en place une stratégie pour progresser.

Le jeu possède de nombreuses phases intenses de la sorte afin de pousser le joueur à réussir un challenge à la fois dans le jeu mais aussi personnel.

Pouvoir résister à autant de pression tout en restant concentré sur toutes les difficultés qui se présentent est le défi que nous offre ce jeu. Entre moments calmes et courses poursuites effrénées, retrouver le petit frère de Max sera une réelle aventure à savourer pleinement.