Sacred 3

Publiée le 8 octobre 2015

Sacred 3 se tourne vers le beat’em all

Alors que cette saga était très appréciée en tant que hack n’slash avec des personnalités extraordinaires, Keen Games a changé son fusil d’épaule pour donner un autre cadre à ce jeu. Si la session commence bien dans une arène, il ne s’agit plus d’un seul adversaire à combattre mais d’une multitude.

Un mélange de plusieurs genres

Sacred

Il est difficile de mettre cet opus dans une catégorie particulière car il ressemble à un RPG tout en refusant l’accès à certaines zones de la map. Le scénario mis en place doit être suivi et le jeu ressemble alors à un simple jeu d’action multipliant les affrontements. S’inspirant des MMO en instaurant un certaines nombre de classes, le mode multijoueur jusqu’à quatre personnes permettra de créer des équipes uniques.

Les réussites lors des affrontements offriront des gains en expériences et en or mais les joueurs pourront regretter de ne pas pouvoir faire évoluer leurs armes au cours du jeu. La saga Sacred avait habitué à des techniques de combat particulières selon les personnages et même si certains coups spéciaux sont toujours présents, la magie des combats mythiques laisse place à un jeu plus nerveux, plus offensif qui plaira aux joueurs qui aiment éradiquer tous leurs ennemis.

Un RPG en voie de disparition ?

Sacred 3

Les fans de ce jeu risquent d’être déçus du résultat car il se situe bien loin du volume 2 de cette formidable série qui s’annonçait comme très prometteuse sur les consoles next-gen. La customisation du personnage ne laisse que peu de manœuvre, ce qui est un aspect important pour les adeptes des jeux de rôle car ils souhaitent pouvoir créer un avatar sur mesure, qui les représentera dans le jeu et qui sera leur idéal virtuel. Si cet aspect est réduit, il faudra évaluer si les possibilités restantes sont suffisantes.

Du côté des nouveautés plaisantes, le graphisme du jeu a été travaillé et les différents plans seront très agréables. Les adversaires bénéficient également d’une créativité intéressante car ils possèdent tous une apparence très soignée, ce qui ajoutera un peu de piment à la partie. Le mode multijoueur reste également un aspect à utiliser d’autant que Keen Games permet à chaque joueur de pouvoir intégrer n’importe quelle partie même si elle est en cours. Chaque personnage pourra utiliser ses sorts pour le compte de l’équipe même si les adversaires ne sont pas coriaces.