Soldats inconnus

Publiée le 5 octobre 2015

Soldats inconnus : Mémoire de la Grande Guerre, comment allier témoignages et aspects ludiques ?

De prime abord, le titre de ce jeu ne laisse pas penser qu’un tel sujet puisse être l’objet d’un jeu. Cependant, Ubisoft a compté sur la créativité du célèbre fondateur de Rayman pour travailler sur ce projet ou de nombreuses données ont été rassemblées en amont pour coller à la réalité de l’époque.

Une histoire originale

La trame du jeu se développe autour de cinq poilus de la guerre qui a eu lieu entre 1914 et 1918. Ils sont tous de nationalités différentes, parfois même de camps adverses mais vont s’associer pour une cause commune qui prend alors tout son sens dans ce décor apocalyptique, à savoir retrouver l’amour du soldat allemand présent qui s’avère être la fille du soldat français.

Les affrontements et l’objet de cette guerre particulièrement meurtrière sont donc laissés de côté pour embrasser cette cause commune qui apparaît alors vitale pour les héros. En effet, ils choisissent tous ensemble de nier cette guerre et de faire naître quelque chose de beau de cet enfer.

Les paroles et pensées des personnages sont alors transmises au joueur sous forme de bulles comme dans une bande dessinée. Il faudra être attentif au chien qui sera d’une aide précieuse pour trouver la jeune femme.

Une réalité surprenante

Soldats inconnus

Le jeu fait partie des créations de qualité car même si l’humour fait partie de ce jeu, l’intérêt était de transmettre toute l’horreur de cette guerre. De ce fait, le joueur est réellement plongé dans la réalité de la guerre et se trouve obligé de faire face à la mort, à la peur, à la cruauté comme ce fut le cas pour ces combattants. Ce jeu permet alors de les considérer d’une façon plus respectueuse car il parvient à partager tous les sentiments des joueurs, ce qui est exceptionnel.

Mieux qu’un cours d’histoire, ce jeu fait vivre réellement toutes les batailles en respectant les dates précises et même en intégrant les uniformes des soldats de l’époque. Tous les évènements sont vécus pendant la session de jeu, ce qui permet alors de mieux comprendre pourquoi cette guerre a hérité de ce nom. D’une violence sans limites au détriment des humains de l’un ou de l’autre camp, le jeu donne à réfléchir sur les réelles motivations de cette guerre et sur l’intérêt de mettre des personnages attachants en rivalité.